Luxe & Passions "For Luxurious & Exclusive Times" > Turquoises > 9e édition des Voiles de Saint-Barth 2018

9e édition des Voiles de Saint-Barth

La 9e édition des Voiles de Saint Barth s'est déroulée du 08 au 14 avril 2018.
Les organisateurs étaient heureux de rouvrir, pour la première fois depuis quatre ans,
la classe des voiliers classiques et de tradition.
_____________________

Crédits photos ©Christophe Jouany

Saint-Barthélemy a accueilli la 9e édition des Voiles de Saint-Barth, un événement devenu, depuis sa création en 2010 sous l’impulsion de François Tolède et Luc Poupon, un rendez-vous incontournable pour les monocoques et les multicoques. Et pour cause, l’esprit unique de sportivité et de convivialité qui anime la course, sur l’eau comme à terre, ont réussi à l’imposer comme un événement majeur de la Caraïbe. Elle affiche ainsi aujourd’hui une vraie dimension internationale et rassemble chaque année une quinzaine de nationalités, les bateaux les plus performants du monde et les meilleurs marins internationaux qui viennent profiter des alizés et de la fameuse French Touch (hospitalité, gastronomie…).
 
"Nous avions dû renoncer à cette classe (la classe des voiliers classiques et de tradition) car nous ne voulions pas faire concurrence à la Antigua Classic Yacht regatta, organisée à la même période que les Voiles de Saint-Barth", explique Luc Poupon, Directeur de course. "Cette année, la Antigua sera organisée du 18 au 24 avril. Ceux qui le souhaitent pourront ainsi participer aux deux régates, à 4 jours d’intervalle."
 
 
Les Maxi et les Multi se sont affrontés sur une distance de 28 milles, tandis que les CSA 1 et 2 ont effectué un parcours de 22 milles et que les CSA 3 ont bataillé sur une boucle de 18 milles. Tous ont composé avec du vent soutenu – entre 25 et 27 nœuds et jusqu’à 33 dans les rafales – et une mer chaotique. Des conditions musclées qui ont fait les affaires des uns et compliqué la tâche des autres, créant ainsi quelques bouleversements dans les classements, voire même des surprises. Reste qu’à l’arrivée, ce sont sept beaux vainqueurs qui ont été sacrés.
 
Crédits photos ©Michael Gramm

Les Voiles accueillent cette année la classe OMA

L’une des autres nouveautés annoncées pour cette 9e édition des Voiles de Saint-Barth est l’arrivée de l’OMA (Offshore Multihull Association), une classe créée en février 2017, rassemblant les propriétaires des multicoques.
 
"Cette classe a été lancée afin d’encadrer au mieux les courses en multicoques, mais aussi d’assurer la sécurité des bateaux et de leurs équipages, tout en participant à leur promotion", explique Charles Goodrich, membre de l’OMA, soulignant notamment la nouvelle mise en place d’une jauge MultiRule afin d’établir des ratings équitables pour des bateaux aux performances pour le moins variées (http://www.offshoremultihull.org/)
 
Six membres de la classe OMA ont d’ores et déjà manifesté leur intention de participer à l’épreuve dans la foulée de la Miami to Cuba Race et de la Caribbean 600 en février, puis de la St Maarten Heineken Regatta en mars, parmi lesquels le Gunboat Phaedo de Lloyd Thornburg, le Bieker 53 Fujin de Greg Slyngstag, le HH66 R-Six de Robert Szustkowski, le TS 42 Guyader Gastronomie de Christian Guyader – avec en ligne de mire une participation à la Route du Rhum 2018 - ou encore le Gunboat 60 Flow de Stephen Cucchiaro.
 
Crédits photos ©Christophe Jouany

Retour