News & Events

Nez, la revue olfactive – #12

Jeune et parfois sous-estimée en Europe, la parfumerie américaine nous a pourtant livré un nombre impressionnant de références mémorables et une poignée de chefs-d’œuvre depuis ses débuts à la fin du XIXe siècle.
 
Son dynamisme et sa puissance sont le fait d’entrepreneurs visionnaires et passionnés qui ont su la hisser vers les sommets.
 
Une histoire intense, riche et dense, faite de créations souvent audacieuses et avant-gardistes, qui sont progressivement parvenues à conquérir le monde.
 
Tiraillé entre ses dimensions artistiques, artisanales, commerciales et techniques, entre rationnel et émotionnel, et si le parfum était avant tout considéré comme un objet de design ?
 
Nez propose de découvrir le monde à travers nos sensations olfactives, avec une approche pluridisciplinaire : histoire, sciences, art, littérature, photographie, gastronomie, parfumerie… Pour comprendre le rôle essentiel de l’odorat dans notre vie.
 
Auteur : Yohan Cervi
Nez, la revue #12 est disponible sur https://shop.bynez.com et en librairie
Editeur Nez Editions
Collection Nez Revue Olfac
 
 

Les villes les plus recherchées par les grandes fortunes

Crédits photos ©Barnes

"En 2022, le Barnes City Index n’a jamais été aussi varié, mettant en avant des progressions fulgurantes comme Madrid, Moscou et Prague, mais aussi des valeurs sûres traditionnelles comme Londres, New York et Tokyo. Le reflet des mutations engendrées par la crise sanitaire et surtout la capacité d’adaptation des grandes fortunes", commente Thibault de Saint Vincent, Président de Barnes.
 
Dans le haut du classement apparaissent cinq villes qui ont su convaincre les investisseurs à la fois pour leur attractivité et leurs fondamentaux : Miami, déjà surprise du Top 2020 où elle était 4e, s’arroge la 1ere place, suivie par Austin qui bondit de la 24e à la 2e place. Tokyo reste bonne troisième, suivie par Genève qui progresse de la 8e à la 4e place et de Paris, remontant de la 7e à la 5e place. Les États-Unis se taillent donc la part du lion en raison de développements économiques fulgurants, tandis que le Japon et l’Europe, "l’Ancien Monde", parviennent à se réinventer.
 
"La vieille Europe retrouve son statut d’antan, avec cinq villes dans le Top 10 (Genève, Paris, Londres, Madrid, Stockholm), témoignant d’un retour aux valeurs sûres traditionnelles qui étaient, avant la crise sanitaire, les grandes habituées du Barnes City Index", explique Thibault de Saint Vincent. Il en est de même pour New York et Toronto, qui font également leur retour. Zurich, qui tenait la 1ere place en 2021, chute à la 11e, victime de l’échauffement de son marché immobilier, tout comme Stockholm et Copenhague, qui sortent du Top 5.
 

Bilan 2021 de la Maison de ventes Cornette de Saint Cyr

Wu Guanzhong Hong Kong Night, 1987. Gouache, encre et lavis d’encre sur papier marouflé sur papier intissé 141 × 351 cm. 
Adjugé le 14 avril 2021 : 5 729 800 €
 
La Maison de ventes Cornette de Saint Cyr réalise une nette progression, avec 43,2 M € (Paris 33 M€, Bruxelles 10,2 M€) de produit vendu en 2021, à la fois par rapport à 2020 et à 2019. Elle se place parmi les six premières maisons de ventes françaises.
 
La filiale bruxelloise confirme sa place de deuxième maison de ventes en Belgique.
 
Suite de l'article sur
 
 

Sotheby’s : Vente d’un diamant noir de 555 carats

Crédits photos ©Sotheby's
 
Un diamant noir sera mis en vente par Sotheby's à Londres en février 2022. Trésor de l'espace interstellaire datant de plusieurs millions d’années, "The Enigma", pesant 555,55 carats, est un diamant noir hors du commun et extrêmement rare. La pierre précieuse a été classée parmi les diamants les plus grands et les plus résistants du monde.

Lorsqu'il sera proposé dans le cadre de sa propre vente en ligne du 3 au 9 février, il sera le plus grand diamant taillé à facettes de tous les temps à être présenté aux enchères. Jusqu'alors inédit sur le marché et jamais exposé au public, "The Enigma" sera proposé "sans réserve", avec la possibilité d'acheter en crypto-monnaie. Sotheby’s acceptera le bitcoin, l’ethereum et le stablecoin USDC du Center Consortium – en plus des devises conventionnelles – dans l’enchère.
 
C’est la deuxième fois que Sotheby’s accepte les offres de crypto-monnaie pour les enchères sur les pierres précieuses. En juillet 2021, Sotheby’s a vendu un diamant rare pesant 101,38 carats pour 12,3 millions de dollars en crypto-monnaie.
 
La décision d’accepter la crypto-monnaie comme moyen de paiement reflète le fait que les actifs numériques "ont commencé à faire leur marque dans le monde de l’art physique".

Dévoilé aujourd'hui à Dubaï, le lot unique est exposé jusqu'au 20 janvier, avant de se rendre à Los Angeles (24-26 janvier) et à Londres (2-9 février).
 

Exposition "Van Cleef & Arpels, inspiration couture", Paris

Crédits photos Van Cleef & Arpels

Les créations joaillières de Van Cleef & Arpels, inspirées de l’univers innovant de la Haute Couture, sont à l’honneur jusqu'au 15 avril 2022, dans une exposition inédite au sein de la Galerie du Patrimoine dans la boutique du 20, place Vendôme. 42 pièces historiques – dont 9 présentées pour la première fois à Paris – reviennent sur les liens créatifs tissés par la Maison avec l’univers de la couture tout au long du XXe siècle.

Dans ses collections, Van Cleef & Arpels s’inspire du monde de la couture, comme un hommage à la ville qui l’a vu naître. La Maison n’a ainsi eu de cesse de réinterpréter les codes de cette discipline, recherchant dans la Haute Joaillerie cet esprit pionnier. Broches, devants de corsages, peignes, motifs d’or "cannetille" enroulés tel des cordelettes se font les témoins de ce dialogue, s’affirmant au fil de pièces dont l’exclusivité célèbre aussi la singularité de celle qui les porte.
 
Dans le cadre de cette exposition, la Maison sollicite une nouvelle fois Céline Thibault et Géraud Pellottiero. Les jeunes artistes ont ainsi imaginé un décor immersif pour les vitrines, où d’élégantes étoffes en velours dévoré mettent en majesté la beauté des créations joaillières.

Van Cleef & Arpels, inspiration couture
Galerie du Patrimoine
20, place Vendôme 75001 Paris
+33(0)1 55 04 11 11
Entrée libre, sans réservation
 

Rome : Mise en vente de la villa Ludovisi

 
Le palais Ludovisi, chef d’œuvre de la Renaissance, situé près de la villa Borghese dans le centre de Rome, a été mis en vente le 18 janvier 2022, suite à un conflit à la suite d’un héritage. La vente aux enchères a été décidée par un tribunal romain, pour mettre fin aux discordes entre les héritiers du prince Nicolo Ludovisi Boncompagni, chef de cette famille de la noblesse romaine, décédé en 2018. Le litige oppose la troisième et dernière épouse du prince, Rita Jenrette Boncompagni Ludovisi, aux enfants nés de son premier mariage.

Avec une fresque du Caravage réalisée à même le mur, qui vaudrait 310 millions d'euros, les estimations atteignent des sommets. Il s'agit d'une représentation de Jupiter, Pluton et Neptune entourés des signes du zodiaque.

Cette peinture à l’huile, qui daterait de 1597, se trouve au premier étage de la demeure. Elle représente Jupiter, Pluton et Neptune avec au centre le globe terrestre et les signes du zodiaque.

Le Casino de l’Aurore, nom officiel de ce palais hors normes de 2800 m², est estimé dans son ensemble à 471 millions d’euros et pourrait ainsi devenir l'une des maisons les plus chères au monde. Faute d'enchérisseur, elle sera finalement reproposée à la vente en avril prochain avec une remise de 20%.

Magasin Selfridges Londres : vers la création d’un hôtel de luxe

 
Selfridges a été racheté à la famille canadienne Weston par un consortium composé du géant thaïlandais de la distribution Central Group et de Signa Group, un groupe immobilier autrichien, pour un montant estimé à 4,7 milliards d’euros en décembre 2021. L'accord pour le rachat de Selfridges concerne 18 des 25 magasins possédés par la famille Weston, qui conserve ses sept magasins canadiens Holt Renfrew.
 
Fondée par l'entrepreneur américain Harry Gordon Selfridges, en mars 1909, l'enseigne avait révolutionné l'univers de la distribution, en mettant en scène les produits, grâce notamment aux très belles vitrines, et faisant des grands magasins des lieux de vie attractifs, qui comprenaient des restaurants, œuvres d'art et spectacles. Selfridges détient dix-huit grands magasins de luxe, au Royaume-Uni, en Irlande, ainsi qu’aux Pays-Bas. Le magasin situé à Londres sur Oxford Street est, depuis l’origine, le plus vaste, avec près de 50.000 m² de surface commerciale.

"Ensemble, nous travaillerons avec les plus grands architectes du monde pour réimaginer avec sensibilité les magasins de chaque site, en transformant ces destinations emblématiques en espaces durables, économes en énergie et modernes, tout en restant fidèles à leur patrimoine architectural et culturel", a déclaré Dieter Berninghaus, président du conseil exécutif de Signa.

Central Group et Signa Group ont annoncé que, dans le cadre de la rénovation du magasin situé sur Oxford Street, une partie de l'espace serait consacrée à la création d'un hôtel de luxe.

Maison de ventes Ader : la Collection Sentou aux enchères en 2022

Fauteuil Daytona ©Sentou
 
Sentou, marque iconique du design, fêtera ses 75 ans dans quelques semaines. À cette occasion, la maison de ventes Ader organise une vente hommage le 18 février 2022 à l'Hôtel Drouot. Fabricant de meubles depuis 1947, Sentou était également éditeur et diffuseur. La sélection de mobilier, luminaires et arts de la table proposée par Sentou a dessiné, au fil des années, la silhouette d'un art de vivre singulier et poétique.

La vente sera composée d’un grand nombre d’exemplaires d’éditions Sentou et de pièces extraites des expositions organisées ces 30 dernières années. "Ce fonds d'archives physique est destiné à illustrer l'histoire et la mémoire de la maison", explique Pierre Romanet, qui a collaboré depuis 1991 avec Robert Sentou, fondateur de l’entreprise. À partir de cette date, Pierre Romanet s'est appliqué à compléter le fonds constitué par Robert Sentou, en collectant les pièces manquantes.

Expertisés par Emmanuel Eyraud, les 150 meubles et objets qui forment la collection Sentou seront proposés aux enchères, avec des estimations variant de 50 à 5 000 €.
 
"Sentou est rentré dans la vie des gens, dans leur vie quotidienne. C'est ça, la force du design" -  Maître Xavier Dominique.

Expositions : Mercredi 16 février de 11h à 18h - Jeudi 17 février de 11h à 20h - Vendredi 18 février de 11h à 12h Salle 5-6 à l’Hôtel Drouot

Vente : vendredi 18 février 2021 à 14h00 Salle 5-6 à l’Hôtel Drouot - 9, rue Drouot 75009 Paris
 

Aguttes : le premier SMS de l’histoire mis aux enchères sous forme de NFT

Photo du premier SMS reçu par un employé de Vodafone ©Aguttes

Le premier SMS, contenant le court texte de quinze caractères : "Merry Christmas", a été envoyé le 3 décembre 1992 à 18h09 par l’ingénieur informatique britannique Neil Papworth depuis un ordinateur de test sur le téléphone de Richard Jarvis, employé de Vodafone.
 
C'est la Maison de vente aux Enchères Aguttes, à Neuilly-sur-Seine, qui a été chargée de vendre ce SMS. Estimé entre 100.000 et 200.000 euros, il a été a adjugé pour 107.000 euros le 21 décembre 2021, sous la forme d'un NFT (jeton non fongible).
 
Il s'agit d'un certificat d'authenticité lié à ce SMS, émis en un seul exemplaire par Vodafone, l'opérateur britannique à l'origine de ce message historique. Un document numérique unique signé de la main de Nick Read, l'actuel dirigeant de l'opérateur, attribuant symboliquement la propriété du SMS à l'acheteur.
 
L’opérateur Vodafone a expliqué qu’il reverserait le produit de la vente au Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).
 
 

Bonhams : une caisse de Romanee-Conti vendue 341 600 euros

 
Les vins du Domaine de la Romanée-Conti ont fait l'objet d'une forte demande lors de la première vente de vins et spiritueux de la Maison Bonhams à Paris, le 2 décembre 2021, représentant sept des dix top lots. Une caisse de Romanée-Conti 1988, estimée 280 000€-350 000€ a été remportée à 341 600€. Au total, la vente a rapporté 850 000 €, dont 90 % en valeur.

Parmi les autres points forts du Domaine de la Romanée-Conti, une bouteille de Romanée-Conti 2002, estimée 15 000-18 000 €, vendue 23 180€ ; six bouteilles de Richebourg 2000, estimées 14 000€-16 000€, vendues 20 740€.
Quatre bouteilles de La Tâche 2000, estimées 15 000€-17 000€, ont été vendues 19 520€.

Le spécialiste des vins de Bonhams à Paris, Oliver Wiseman, a déclaré : "Nous sommes ravis du succès de notre première vente de vins et spiritueux à Paris. Les enchères enthousiastes et les prix élevés obtenus sont de bon augure pour l'avenir."

Le directeur du département vin de Bonhams monde, Richard Harvey a ajouté : "Avec la plupart des lots vendus au-dessus de leurs estimations, il y a clairement un engouement chez les collectionneurs français et d'autres pays européens. Nous espérons un tel succès pour notre prochaine vente qui aura lieu à Paris le 24 mars 2022."
 
 
Retour