News & Events

Réouverture de la Grande Galerie du musée de l'Air et de l'Espace en décembre 2019

© Musée de l'Air et de l'Espace - Aéroport Paris - Le Bourget / Alexandre Fernandes

La réouverture de la Grande Galerie dans l’aérogare historique conclura fin 2019 la célébration du centenaire du musée de l’Air et de l’Espace.
Véritable bijou Art déco, l’aérogare a été construite en 1937 à l’occasion de l’Exposition internationale pour accueillir voyageurs et marchandises en provenance du monde entier. Ce premier aéroport de Paris a connu des départs mythiques et des arrivées en fanfare. De Nungesser à Lindberg, il est devenu la référence aéroportuaire pendant des décennies.
À sa réouverture en 2019, c’est par la Salle des Huit Colonnes que le visiteur accédera au musée. En franchissant les portes de l’aérogare conçue par l’architecte Georges Labro, le public embarquera pour un voyage au coeur de l’histoire.
Accueilli dans l’ancien hall des arrivées et des départs, découvrant le tarmac de l’autre côté de la Grande Galerie, il commencera sa visite par la présentation des pionniers de l’air et de la naissance de l’aviation, du XVIIIe siècle à 1914.
 
Il pourra admirer de nombreux avions originaux, des premières machines volantes créées à la fin du XIXe siècle, puis les avions utilisés pendant la Grande Guerre dans le cadre éblouissant de l’aérogare restaurée. Cette nouvelle présentation due à l’agence Scénografià offrira aux visiteurs une découverte de pièces non présentées depuis des années, comme la nacelle du premier dirigeable "La France", des affiches originales restaurées, des tenues de vol, des tableaux, ou encore des objets d’art témoignant de la "folie des ballons" qui s’empare de la société après les premières ascensions en 1783. 
 
 

Artcurial : vente aux enchères à Monaco du 17 au 19 juillet 2019

Bague, en platine ornée d’un diamant de taille émeraude de 11.70 cts, Estimation : 300 000 - 400 000 €
 
Artcurial reprend ses quartiers d’été à Monaco du 17 au 19 juillet 2019 pour une semaine de ventes prestigieuses dédiée à la joaillerie, à l’horlogerie et aux accessoires de mode les plus luxueux. La Maison de vente proposera notamment la montre LIP du Général de Gaulle, un ensemble de bijoux de haute joaillerie, une version rare de la Rolex Daytona Paul Newmanvers 1967, les bagages Hermès de Serge Gainsbourg et Jane Birkin, et une incroyable collection privée de sacs exceptionnels griffés Alaïa, Hermès, Fendi...

Cette année, en plus des objets de collections luxueux, les amateurs d’art pourront découvrir une nouvelle initiative culturelle : Monaco Sculptures. Cette promenade culturelle dans la Principauté, imaginée en collaboration avec Monte-Carlo Société des Bains de Mer, propose un musée éphémère réunissant les grands noms de la sculptures des XXème et XXIème siècles. Ces œuvres, exposées jusqu’à la fin de l’été, seront également proposées aux enchères le 19 juillet.

Exposition les lundi 15 et mardi 16 juillet 2019 Hôtel Hermitage - Square Beaumarchais - 98000 Monaco
Ventes aux enchères Le Temps est Féminin, mercredi 17 juillet à 19h
Joaillerie, mercredi 17 juillet à 14h30 et jeudi 18 juillet à 19h
From Brazil to Monaco. In the eyes of an elegant woman, jeudi 18 juillet à 11h30
Horlogerie de Collection, jeudi 18 juillet à 14h30
Hermès Summer Collection, vendredi 19 juillet à 11h30
 

Le restaurant français "Mirazur" élu meilleur restaurant du monde

Mauro Colagreco, photo ©AFP

Le restaurant français Mirazur de Mauro Colagreco, situé à Menton dans les Alpes-Maritimes, a été élu meilleur restaurant du monde 2019 et meilleur restaurant d’Europe 2019 par le magazine spécialisé Restaurant et son classement "World's 50 Best. Mirazur devient ainsi le premier établissement français à remporter ce titre depuis sa création en 2002.
Le chef italo-argentin a obtenu la récompense suprême lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à Singapour, le mardi 25 juin.
Ouvert en 2006, le restaurant Mirazur a la particularité d'être accroché entre ciel, mer et montagne, en France et à 30 mètres de l’Italie. Mauro Colagreco, trois étoiles au Michelin, met l'accent sur une cuisine locale, es légumes étant cultivés dans les jardins du restaurant et les poissons et crustacés provenant directement de la Méditerranée. Le chef crée près de 300 plats par an.
 
 

Qatar Airways, "Meilleure compagnie aérienne du monde"

 
Qatar Airways devient la première compagnie aérienne à remporter pour la cinquième fois le prix du ""Meilleure compagnie aérienne du monde" lors de la cérémonie des Skytrax World Airline Awards qui s’est déroulée le 18 juin 2019 au Salon du Bourget, considérés comme les "Oscars de l’industrie aéronautique".
La compagnie nationale qatarie a également a reçu, pour la quatrième fois, le titre de "Meilleure Classe Affaires du monde", "Meilleur siège en Classe Affaires" en récompense de son innovation brevetée -la Qsuite-, et "Meilleure compagnie aérienne du Moyen-Orient" pour la troisième année consécutive.
Son Excellence M. Akbar Al Baker, Président Directeur Général du Groupe Qatar Airways, a déclaré : "Nous sommes ravis d'être récompensés par tous nos clients à travers le monde comme le prouvent ces quatre prix prestigieux. Être la première compagnie à être reconnue cinq fois "Compagnie Aérienne de l’année" est un exploit historique".
Qatar Airways exploite actuellement une flotte moderne de plus de 250 avions via son hub, l'aéroport international de Hamad (HIA), vers plus de 160 destinations dans le monde. La compagnie aérienne ajoutera un certain nombre de nouvelles destinations à son vaste réseau de lignes en 2019, notamment à Davao, aux Philippines; Lisbonne, Portugal; Mogadiscio, Somalie et Langkawi, Malaisie.

Jessica Préalpato "meilleur pâtissier du monde 2019"

 
Cheffe pâtissière du 3* Michelin Alain Ducasse au Plaza Athénée à Paris auprès du chef Romain Meder, Jessica Préalpato a été désignée "meilleur pâtissier du monde 2019" par l'Academy des World's 50 Best Restaurants.
La cheffe pâtissière de 32 ans, originaire de Mont-de-Marsan, est la première femme à recevoir ce titre. Elle succède à Cédric Grolet (2018), Dominique Ansel (2017) et Pierre Hermé (2016).
 
Ses desserts s’inscrivent dans le concept de "naturalité" (une cuisine produite au plus près des produits naturels) défendu par Alain Ducasse, devenu pour Jessica Préalpato la "desséralité" (dessert + naturalité), titre de son livre où elle propose les recettes de 50 desserts créés au Plaza Athénée. Elle n’utilise ni crème, ni mousse dans ses desserts qui sont portés sur l’amertume et l’acidité, sublime les fruits de saison avec des vinaigres et utilise le sucre comme le sel, juste pour assaisonner ses créations. 

Christie's New York : vente record pour un lapin de Jeff Koons

Crédits photos ©Christie's New York
 
91,1 millions de dollars (91,8 millions de francs), c'est le montant adjugé pour une sculpture du plasticien américain Jeff Koons lors d'enchères organisées par la maison Christie's à New York. C'est un record pour un artiste vivant.
Fait rare pour une oeuvre de ce prix, ce lapin a été adjugé à une personne se trouvant dans la salle.
 
Le "Rabbit", qui représente un moulage en acier d’un lapin gonflable, a battu le tableau Portrait of an Artist (Pool with Two Figures) de David Hockney, qui avait atteint 90,3 millions de dollars à la mi-novembre 2018, déjà chez Christie’s à New York.
 
La sculpture, qui fait partie d'une série de trois effectuée par Jeff Koons en 1986, est l'une des oeuvres les plus connues de l'artiste, qui a bousculé les conventions du monde des arts.
 
C'est l'une des oeuvres les plus connues de l'artiste, qui a bousculé les conventions du monde des arts. Haut de 104 cm, il est issu de la collection de S.I. Newhouse, l'ancien patron du groupe de presse Condé Nast décédé en 2017, qui comprend les magazines Vanity Fair, Vogue et The New Yorker.



Sotheby’s New York : Vente record pour une toile de Monet

Vente Sotheby's New York des "Meules" de Monet ©Sotheby's
 
Une toile de Claude Monet, issue de la série des "Meules", a été vendue pour 110.7 millions de dollars lors d'une vente aux enchères chez Sotheby’s à New York. Un montant record pour le peintre français et un montant parmi les dix plus élevés jamais atteints aux enchères. Cette toile appartient à une série peinte par Monet durant l’hiver de 1890 à 1891, dans sa maison à Giverny en Normandie.
 
C’est la première fois qu’un tableau impressionniste franchit le seuil des 100 millions. Le propriétaire du tableau est un collectionneur anonyme, qui avait acquis l’œuvre en 1986 lors d’une vente pour 2,5 millions de dollars seulement. Il a annoncé vouloir reverser une partie des bénéfices de la vente à des œuvres de charité.

Un autre tableau de la série des "Meules" a été cédé en 2016, par la maison Christie’s à New York, pour 81,4 millions de dollars. Mais le précédent record pour un tableau de Monet remonte à mai 2018 : 84, 6 millions de dollars ont été déboursés pour l’achat des "Nymphéas en fleur", lors d’une vente de Christie’s à New York.

Le M de Megève version été

Crédits photos ©Karin Creuzet

Situé au centre du village, à seulement 200 m des remontées mécaniques du Chamois, le M de Megève est un lieu d'exception qui redéfinit l'art de vivre l'instant présent.

A l'occasion de sa première ouverture estivale, la calèche emblématique de l'hôtel sera accompagnée d'une exceptionnelle voiture ancienne. Un cabriolet Mercedes avec chauffeur débarque au M de Megève pour faire découvrir les beautés de Megève et ses environs. Des formules personnalisées permettront aux invités de partir en escapade, au bord d’un lac en pleine nature ou au sommet d’une montagne.
 
Le M de Megève ouvrira ses portes pour la saison d'été à partir du 26 juin 2019.

https://www.luxe-et-passions.com/Hotel_M_de_Megeve.html

Partenariat Richard Mille - Palais de Tokyo, Paris

 
Richard Mille annonce un partenariat de trois ans avec le Palais de Tokyo, le plus grand centre d’art contemporain en Europe au coeur de Paris.

Après avoir signé en 2018 un partenariat avec Frieze, foire d'art contemporain de référence, à travers ses quatre plateformes (Frieze London, Frieze Masters, Frieze Los Angeles, Frieze New York), Richard Mille est plus déterminé que jamais à soutenir la création contemporaine. Un engagement qui s'inscrit dans la lignée de ses collaborations avec le chorégraphe Benjamin Millepied, le street artist Kongo ou encore par l'acquisition des Éditions Cercle d'Art, créées à l'initiative de Picasso qui y publia ses premiers ouvrages à la fin des années 50. La maison Richard Mille est née en 2001 d’une volonté de casser les codes de la haute horlogerie. Valoriser un savoir-faire et une exigence sans faille tout en affirmant la modernité d’une ligne presque minimaliste, ont permis à Richard Mille de dépasser les préjugés et d’inventer une esthétique à part.

Cette association sur trois ans apparaît aujourd’hui comme une évidence.

En s’engageant sur une telle durée à soutenir ce lieu aussi prestigieux qu’innovant, Richard Mille entend contribuer à faire battre le coeur artistique de la capitale.

 

Glenfiddich : les 4 Singles Malts "Experimental Series" réunis dans un coffret de dégustation

 
Pour la fête des pères, Glenfiddich a réuni pour la toute première fois l’ensemble des références "Experimental Series" dans un coffret de dégustation exceptionnel. Avec la gamme des Experimental Series, la distillerie écossaise propose des références inédites, avec un twist résolument contemporain.
Aller au-delà des frontières classiques du whisky, innover tout en préservant le savoirfaire… Telle est l’ambition que s’est fixée Glenfiddich pour les années à venir. Les "Experimental Series" incarnent parfaitement cette vision avant-gardiste : toujours repousser les limites de l’expérimentation avec audace.
Glenfiddich célèbre aujourd’hui le succès de cette série, dont chaque nouvelle référence devient pour les passionnés un objet de collection.
L’ensemble de la gamme est accessible dans un coffret d’exception limité à 5 exemplaires.
Ce coffret contient les 4 Singles Malts novateurs de la gamme, déjà devenus des icônes de Glenfiddich : IPA Experiment, Project XX, Winter Storm et Fire & Cane.

En vente sur www.whisky.fr
et A la Maison du Whisky : 20 rue d'Anjou 75008 Paris
 
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Retour