Breguet Marine Equation Marchante 5887 : Grande Complication d'exception

La Maison Breguet propose le modèle Marine Équation Marchante 5887. Cette grande complication marque le début d’une nouvelle ère pour la ligne contemporaine Marine.
_____________________


La Maison Breguet a dévoilé à Baselworld une montre à Grandes Complications, la nouvelle Marine 5887, dotée d'une équation du temps marchante, d'un quantième perpétuel et d'un tourbillon. L’équation du temps est l’une des complications horlogères les plus rares et les plus fascinantes. Elle permet d’afficher la différence entre le temps solaire moyen – heures et minutes civiles – et le temps solaire vrai – heures et minutes solaires.

L’aiguille solaire marchante, décorée d’un soleil doré facetté, propose une lecture directe des minutes du temps solaire ; elle offre confort et gain de temps. Cette simplicité apparente cache une réalisation ardue que peu d’horlogers sont capables d’accomplir. L’aiguille des minutes solaires doit en effet répondre à deux impératifs : il lui faut évoluer de façon conventionnelle sur le cadran, à l’instar de l’aiguille des minutes civiles, mais elle doit également se décaler chaque jour de cette dernière d’une valeur variant selon l’analemme afin d’afficher l’équation du temps.

Basée sur le calibre automatique 581DR, la nouvelle Marine Équation Marchante de Breguet renferme une troisième complication, et non des moindres : elle est dotée d’un tourbillon 60 secondes dont la cage en titane abrite un balancier Breguet à spiral en silicium. Cette caractéristique innovante permet notamment au balancier d’atteindre une fréquence de 4 Hz tout en conservant une réserve de marche particulièrement confortable, sur une pièce automatique. Affichée dans un guichet entre 7h et 9h, celle-ci dispose d’une autonomie de 80 heures.
 
tl_files/Revetmontagne/BREGUET/Cage de tourb.jpg
 

Côté face, le cadran présente deux types de guillochages, dont un motif "vagues" conçu pour cette nouvelle création. La mention "Marine royale" est gravée sur la barrette de tourbillon.

Au dos de la montre, les ponts, visibles sous un fond saphir, ont été délicatement ciselés pour représenter dans les moindres détails le "Royal Louis", vaisseau de premier rang de la Marine royale française. Le barillet est quant à lui décoré d’une rose des vents, en référence à la navigation astronomique. Grâce au positionnement savamment réfléchi de la masse oscillante en périphérie du calibre, le mouvement automatique ainsi décoré déploie toute sa splendeur.

Cette Grande Complication est proposée dans une boîte de 43,9mm de diamètre en or rose ou en platine. Le modèle en or rose comporte un cadran argenté et un mouvement anthracite, tandis que celui en platine arbore un cadran bleu et un mouvement rhodié. Toutes deux grandioses, ces pièces ont pour maîtres mots élégance, lisibilité et équilibre.

Boîtier en platine 950 à carrure cannelée. Fond saphir. Diamètre 43,9mm. Etanche à 10 bar (100m).

Cadran bleu en or, guilloché à la main. Individuellement numéroté et signé Breguet. Tour d’heures en chiffres romains et repères luminescents. Aiguilles Breguet à "pomme" en or 18 carats facettées, avec matière luminescente.

Aiguille des minutes solaires avec soleil doré facetté. Guichet des jours entre 10h et 11h. Guichet des mois et des années entre 1h et 2h. Quantième rétrograde sur un arc de cercle de 9h à 3h. Indication de la réserve de marche dans un guichet entre 7h et 9h.

Mouvement mécanique à remontage automatique avec équation du temps marchante, quantième perpétuel, tourbillon et réserve de marche de 80 heures, cal. 581DPE. Numéroté et signé Breguet. Petite seconde et came d’équation sur l’axe du tourbillon. 16¾ lignes.

57 rubis. Roue d’échappement en silicium et ancre de côté inversée avec cornes en silicium. Spiral en silicium. Fréquence 4 Hz. Ajusté dans 6 positions.
Bracelet en alligator avec boucle déployante en or.
 
Disponible également en or rose 18 carats avec cadran en or argenté et mouvement anthracite
 
Retour