Cheval Blanc Paris

La France compte un nouveau fleuron de l’hôtellerie de luxe avec l’ouverture de Cheval Blanc Paris, au coeur de l’ancienne Samaritaine, magasin emblématique acquis il y a quelques années par le Groupe LVMH. L’hôtel cinq étoiles, qui occupera le bâtiment Art Déco dessiné par l’architecte Henri Sauvage dans les années 1920, et bénéficiant d’une vue époustouflante sur la Seine, compte devenir "le plus bel hôtel urbain du monde". Quand luxe et expérience hôtelière d’exception côtoient l’excellence et l’Art de Recevoir à la française.
_____________________

Cheval Blanc Paris (copie)

Cheval Blanc Paris
8 quai du Louvre 75001 Paris
+33 (0)1 40 28 00 00
info.paris@chevalblanc.com // www.chevalblanc.com

Crédits photos ©Cheval Blanc Paris, DR, M. Tripper, Alexandre Tabaste, Véronique Mati, Matthieu Salvaing
 
Le mythique grand magasin La Samaritaine, situé dans le Ier arrondissement, a rouvert ses portes, près de vingt ans après sa fermeture. Un événement majeur dans ce quartier de la Rive Droite de Paris qui a toujours attiré les Parisiens et une clientèle internationale. Devenir "le plus bel hôtel urbain du monde", tel est le défi lancé par Cheval Blanc Paris, comme le précise Jean-Jacques Guiony, Président-directeur général de La Samaritaine.
 
Situé entre le quai du Pont Neuf et la rue de Rivoli, au cœur de la Ville Lumière, cet ensemble Art Déco et Art Nouveau de plus de 70.000 m² a été entièrement rénové. Acquis il y a quelques années par le Groupe LVMH, l'ensemble des bâtiments de La Samaritaine ont été repensés pour accueillir un grand magasin de 20.000 m², dédié au luxe et aux petites marques de mode, un sublime hôtel ultra luxe, Cheval Blanc Paris, ainsi que 15.000 m² de bureaux, 96 logements sociaux, ainsi qu’une crèche de 80 berceaux.
 
L’agence japonaise Sanaa Architecture en charge de la conception du projet, a renoué avec l’audace de ses prédécesseurs, en construisant un bâtiment sur la rue de Rivoli, enveloppé dans une façade de verre ondulé.
 
Pour LVMH, spécialiste d’un luxe expérientiel nouvelle génération, rien n’est impossible ! Cheval Blanc Paris est un espace inspirationnel et immersif invitant ses hôtes à la découverte, à une véritable évasion au cœur de la capitale. Une initiation à un nouvel Art de l’Emotion où le souci du détail est d’un raffinement poussé à l’extrême.
 
C’est également un magnifique hommage à l’héritage Art déco, aux savoir-faire et à l’artisanat français. Rénové et réhabilité par l’architecte Peter Marino qui a pensé Cheval Blanc Paris comme une Résidence parisienne, ce nouvel écrin de luxe (le quatrième et premier en coeur urbain de la marque Cheval Blanc) investit le bâtiment Art déco. Dessiné par Henri Sauvage dans les années 1920, il domine la Seine, du rez-de-chaussée au septième étage, avec une entrée à part de celle de La Samaritaine.
 
Le summum d’un confort et d’un luxe urbain, l’espace et la fluidité. Ce joyau cinq étoiles, confidentiel, comprend 72 chambres et suites seulement. Chacun de ces écrins bénéficie de belles superficies et d’une vue exceptionnelle sur la capitale. L’espace encore, pour l’appartement privé, en duplex de 1.000 m² -composé de suites communicantes de 350m² et 650m²-, doté d’une piscine privative, d’un spa et d’un ascenseur. 
 
La décoration de Cheval Blanc Paris est époustouflante, magnifiée par le travail exceptionnel de marbriers, doreurs, tailleurs de pierre, ferronniers… Des artisans talentueux qui ont œuvré afin de rendre toute sa grandeur à ce joyau architectural. Chaque meuble a été conçu sur mesure, chaque objet choisi spécifiquement. L’obsession du détail est partout. Rien n’est laissé au hasard, pour une quête de la perfection. 
 
 
Evasion artistique
Un art de vivre placé sous le signe de l’art. Au-delà des œuvres, offrir une expérience : depuis toujours, Cheval Blanc exalte le regard.
 
Il est donc tout naturel que la Maison parisienne poursuive cette démarche. Ni musée ni galerie : un accrochage bien en vie où se croisent des oeuvres de Sonia Delaunay, Claude Lalanne, des pièces signées Philippe Anthonioz, Vik Muniz, Laurence Montano…
 
Entre trésors modernistes et avant-garde contemporaine, place à une esthétique très ouverte sur le monde de la création.


Evasion gustative
Les hôtes poursuivront leur expérience Cheval Blanc Paris au sein de l’un des quatre restaurants et bars dirigés par le chef triplement étoilé Arnaud Donckele, accompagné du jeune chef pâtissier Maxime Frédéric.
 
Un duo talentueux qui parvient à merveille à mettre en scène des saveurs délicates du terroir et des farandoles de gourmandises pour faire vibrer les papilles d’une clientèle en quête d’Art culinaire.
 
Aux abords du lobby, des lieux de rendez-vous pour des plaisirs à prendre sur le vif : de la pure gourmandise d’une pâtisserie à la sensation d’un cocktail signature.
 
Le premier étage abrite le restaurant gastronomique orchestré par Arnaud Donckele. Et six étages plus hauts, jouxtant la terrasse paysagée de 650 m² aux airs de septième ciel, la brasserie contemporaine propose une carte spécialement élaborée pour une pause à toute heure.
 
En privé, la Table de Partage est une invitation à savourer, déguster, découvrir entre intimes.
 
 
De gauche à droite : Arnaud Donkele et Maxime Frédéric
 


Evasion sensorielle
Au niveau inférieur de Cheval Blanc Paris, le Spa Dior accueille ses hôtes dans un sublime écrin dédié à la beauté et à l’évasion des sens. Imaginé par l’architecte Peter Marino dans l’esprit d’un appartement privé, il comprend six suites pour des soins d’exception sur mesure.
 
Un sauna, un hammam, une superbe piscine de 30 mètres, ondulée de mosaïques artisanales signées par l'artiste Michael Mayer, et des installations sportives viennent compléter cette offre.
Retour