Chopard présente The Queen of Kalahari

A l'origine, une incroyable pierre précieuse rarissime de 342 carats à la couleur sublime et d'une pureté absolue. "The Queen of Kalahari" a inspiré à la Maison Chopard la réalisation d'une parure de Haute Joaillerie de 23 diamants "The Garden of Kalahari".
_____________________

"J’ai tout de suite eu le sentiment d’être face à une pierre rarissime. Elle était d’une beauté et d’une pureté exceptionnelles", confie Caroline Scheufele, co-présidente de Chopard, lorsqu’elle évoque sa première rencontre avec le diamant de 342 carats qu’elle a baptisé Queen of Kalahari. C’est au cœur du gisement de Karowe, au Botswana, que cette gemme hors du commun a été trouvée. Issue de la roche volcanique de kimberlite, de la chaleur et du fond des âges, ce diamant extrêmement rare d'une pureté absolue incarne la permanence, et la force des liens tissés entre l’homme et la terre.
 

La découverte du Queen of Kalahari, qui cumule une couleur D, la plus belle, et une pureté de grade F (Flawless), a donné naissance à un ensemble extraordinaire de vingt-trois diamants "The Garden of Kalahari". Cinq de ces vingt-trois diamants sont au-delà de 20 carats et chacune des principales tailles de pierre précieuse est représentée coussin, brillant, cœur, émeraude et poire.

Caroline Scheufele a personnellement supervisé chaque étape de son parcours, jusqu'à la naissance d'une collection de six fabuleux joyaux jamais sortis des ateliers de Haute Joaillerie de la Maison Chopard. Des milliers d'heures de travail passées par les artisans joailliers afin de peaufiner cette magnifique création.

 
tl_files/Revetmontagne/CHOPARD KALAHARI/Making of 2.jpg

 

La pièce maîtresse de cette collection, le joyau de Kalahari, est un collier qui se décline subtilement en quatre options. Tout d’abord un tour de cou, sublime et moderne, à porter seul. Par la grâce d’un mécanisme totalement invisible, celui-ci se détache en son centre pour s’anoblir d’une sublime fleur, et devenir ainsi une option plus sophistiquée. Et pour les grands soirs, cette fleur devient elle-même l’attache de trois pendants à la beauté grandiose, puisqu’ils sont ornés des trois plus gros diamants du Jardin de Kalahari : le brillant de 50 cts, le cœur de 26 cts et la poire de 25 cts.
 
 
tl_files/Revetmontagne/CHOPARD KALAHARI/The Garden of Kalahari - necklace.jpg
 
 
Chacune de ces attaches se porte seule ou ensemble, pour culminer dans le collier parfait avec les trois attaches réunies. Et parce que chez Chopard la beauté n’est jamais loin de la fantaisie, deux des attaches - le diamant cœur et le diamant poire - peuvent se porter en boucles d’oreilles, pour une sublime parure accordée au collier, orné ou non de la fleur et du diamant taille brillant. Les boucles d’oreilles peuvent elles aussi se porter sans les attaches des diamants cœur et poire, pour une version plus discrète.
 
Cette collection s’enrichit d’un bracelet manchette orné de deux diamants taille émeraude, de deux bagues dont l’une est porteuse du diamants taille coussin de 20 cts et, en guise d’hommage aux racines horlogères de la Maison Chopard, d’une étonnante montre à secret.
 

 

 

La collection "Garden of Kalahari" est entièrement conçue autour de l'idée d'une dentelle joaillière, telle une guipure de diamants ajourée par la lumière. Un design développé pour la collection phare Precious Chopard et qui est devenu la signature de la Haute Joaillerie Chopard.

 


Crédits photos : ©Chopard

www.chopard.com

Retour