Luxe & Passions "For Luxurious & Exclusive Times" > Arts & Events > Arts & Creations > Christie’s New York : "Salvator Mundi" de Vinci pulvérise tous les records

Christie’s New York : "Salvator Mundi" de Vinci pulvérise tous les records

"Salvator Mundi", dernier tableau du peintre italien Léonard de Vinci encore en possession d'un collectionneur privé, a été adjugé mercredi $450,3 millions (382,3 millions d’euros) lors d’enchères chez Christie’s à New York. Cette vente historique pulvérise ainsi le record de la toile la plus chère du monde.
____________________

Au terme d’une séquence de dix-neuf minutes, Salvator Mundi ("Sauveur du monde"), la dernière œuvre connue du peintre italien Léonard de Vinci (1452-1519) encore en possession d’un collectionneur privé, a largement battu Les Femmes d’Alger (version 0), de Pablo Picasso, vendu $179,4 millions en 2015.
 
Si pendant un temps les responsables de Christie’s ont refusé de donner toute information relative à l’acheteur ainsi qu’aux autres enchérisseurs, il semblerait que le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, soit l'acquéreur du tableau, rapporte le Wall Street Journal. "MBS", son surnom, aurait eu recours à un intermédiaire, le prince Bader ben Abdullah ben Mohammed ben Farhan Al-Saud, cité par le New York Times, qui aurait passé les ordres auprès de la maison d'enchères Christie's qui a organisé la vente.
 
La maison d’enchères avait estimé à $100 millions la valeur de cette toile de 65 cm sur 45 cm, vendue pour 45 livres britanniques seulement en 1958, bien avant qu’elle n’ait été reconnue comme un authentique "Leonardo", en 2005.
 
Le Louvre Abu Dhabi, tout nouveau musée, a annoncé que le tableau serait exposé dans son enceinte.
 
                           ©Christie's
 
tl_files/Revetmontagne/CHRISTIE'S/davinci-results-lead.jpg
©Christie's

Le tableau était jusqu’ici propriété du milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, oligarque exilé qui préside le club de football de l’AS Monaco. Il l’aurait acquis pour $127,5 millions auprès du marchand d’art suisse Yves Bouvier, qui l’avait lui-même acheté peu de temps avant pour $80 millions.

"Salvatore Mundi", pendant masculin de la Joconde est, pour reprendre les mots du spécialiste de l'art ancien chez Christie's Alan Wintermute, le "Saint Graal des peintures du vieux maître".

 

Léonard De Vinci a peint cette toile à peu près en même temps que la "Joconde", vers 1500. Elle représente Jésus-Christ à mi-corps nous faisant face, tenant l'univers - symbolisé par un globe de cristal - dans sa main gauche alors qu'il soulève sa droite et bénit. Elle orna les murs de palais royaux avant de disparaître vers la fin du XVIIIe siècle.

Contre toute attente, le précieux tableau, réalisé il y a cinq siècles, a été inclus à la vente d'Art Contemporain et d'Après-Guerre du 15 novembre 2017 à New York. Le dernier Da Vinci, authentifié avec certitude en 2011 et estimé autour de 100 millions de dollars, s'est retrouvé dans le même catalogue que la dernière peinture de Warhol, Sixty Last Supper (1986), une œuvre gigantesque de trois mètres sur 10, comportant 60 variations de la célèbre Cène du même Léonard De Vinci.

"C’était un grand moment pour Christie’s et, je crois, un grand moment pour le marché de l’art", a déclaré, à l’issue de la vente, Guillaume Cerutti, le directeur général de la maison d’enchères.
 


Ventes aux enchères records de tableaux par Christie's New York
 
1 - Salvator Mundi, Léonard De Vinci, $450,3 millions, 15 novembre 2017
2 - Les Femmes d'Alger (version 0)", Pablo Picasso $179,4 millions, mai 2015
3 - Nu couché, d'Amedeo Modigliani, $170,4 millions, novembre 2015
4 - Trois études de Lucian Freud, un triptyque de Francis Bacon, $142,4 millions, novembre 2013
5 - Nu au plateau de sculpteur, Picasso, $106,4 millions, mai 2010
6 - Nurse, Roy Lichtenstein, $95,37 millions, novembre 2015

Retour