Hommage de l'artisanat d'art pour "L'Odyssée d'un Roi"

Pour Louis XIII, son eau-de-vie très haut de gamme, la maison Rémy Martin a commandé au groupe Hermès trois malles à cognac qui ont été vendues aux enchères chez Sotheby's à Londres. L'opération a été baptisée "L'Odyssée d'un Roi", un hommage Unique aux Grands Voyages de Louis XIII à travers les âges.
_____________________

  ©Photo Daniel Serrette
 

 
Le 16 novembre dernier la vente finale de l’édition européenne, qui se tenait chez Sotheby's à Londres, a permis de récolter 235 000 US$, amenant le total à 558 000 US$.
Le bénéfice des ventes de ces trois créations, conçues par Hermès, Puiforcat et Saint-Louis, a été reversé à The Film Foundation, fondée par Martin Scorsese et dédiée à la restauration et à la préservation du patrimoine cinématographique mondial.

"Louis XIII et The Film Foundation œuvrent pour la préservation d’un héritage culturel, qui rend hommage au passé tout en assurant la survie de leur art dans le futur. Le travail de la fondation a permis de restaurer plus de 700 films, certains remontant aux années 1880, soit plus de 100 ans de cinéma. Nous remercions LOUIS XIII pour ce partenariat, sa générosité et son soutien sans faille envers la fondation", a expliqué Martin Scorsese.
 
"Nous avons choisi de soutenir The Film Foundation afin de saluer l’expertise nécessaire à la création  d’un chef d’oeuvre culturel et à la préservation du savoir‐faire à travers les siècles", a précisé Ludovic du Plessis, Directeur Exécutif International Louis XIII.
 
 
Les trois malles en cuir ont entièrement été réalisées à la main, sur mesure, par des artisans de la maison Hermès. Chaque malle contient un flacon renfermant un assemblage de Louis XIII, quatre verres de dégustation en cristal et une carafe soufflés à la bouche, taillés et gravés à la main par la cristallerie royale de Saint-Louis. Sur chaque carafe est reproduite une carte du XIXe siècle. Une pipette en or blanc forgée par les orfèvres Art Déco Puiforcat accompagne cet ensemble d'exception.
 
tl_files/Revetmontagne/COGNAC LOUIS XIII L'ODYSSEE D'UN ROI/Carafe et verres.jpg
 
 
Cet ensemble d’objets d’art uniques s’accompagne d’un livre retraçant les différentes épopées mythiques de LOUIS XIII. La création de ces objets uniques a requis 1.000 heures de travail et l'intervention de cinquante artisans. Assemblage de 1200 eaux-de-vie de Grande Champagne âgées de 40 à 100 ans, ce cognac, créé par le fils de Rémy Martin, a officiellement été déposé en 1874. Le breuvage traditionnellement vieilli dans des tierçons (fûts de chêne centenaires) exhale des fragrances fleuries et épicées relevées de touches de fruits secs et d'encens.
 
Chacune des oeuvres est inspirée du continent où elle sera exposée : New York en septembre, Hong Kong en octobre et Londres en novembre, villes qui symbolisent les principaux marchés du Louis XIII, avant d'être vendues aux enchères par l'intermédiaire de Sotheby's. Le produit de ces ventes seront reversés à l’OSBL The Film Foundation, la fondation créée par le cinéaste Martin Scorsese et plusieurs autres grands maîtres du 7e art, dédiée à la restauration des vieux films. Trois destinations de ventes qui correspondent aux principaux marchés du cognac dans le monde.


"Louis XIII : l’Odyssée d’un Roi est véritablement le fruit d’une rencontre entre l’art et le génie, destiné à rendre un hommage vibrant à l’artisanat et au temps. La conservation du cinéma classique fait écho au travail patient et de précision qui donne naissance à notre cognac", déclare Ludovic du Plessis, directeur exécutif LOUIS XIII.


© Photos - Rémy Martin, Marius W. Hanse pour LOUIS XIII

 

Rappel : Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Retour