Hôtel Le Cinq Codet, Paris

Adresse confidentielle au pied du Dôme des Invalides au cœur du 7e arrondissement parisien,
proche du Grand Palais, du Musée Rodin et des galeries d’art, l’hôtel Le Cinq Codet est niché dans un ancien Central téléphonique des années 30. Un lieu atypique ultra luxueux,
redéfini par l’architecte d’intérieur Jean-Philippe Nuel.
La réouverture de ce sublime boutique-hôtel 5 étoiles est annoncée pour le 21 janvier 2022.
_____________________

Hôtel Le Cinq Codet, Paris
2L Collection
5, rue Louis Codet 75007 Paris
+33 (0)1 53 85 15 60
contact@le5codet.com / https://lecinqcodet.com
 
 
Crédits photos © Guillaume Bourniquel, Gilles Trillard
 

Au cœur de l’esprit Rive Gauche, entre le Musée des Invalides et la Tour Eiffel, se cache une belle adresse confidentielle : l’hôtel Le Cinq Codet. Façade classée en courbe, lignes de béton tendues, cet édifice des Années 30, au style industriel, abritait avant l’ancien Central téléphonique. Pour transformer ce bâtiment historique en un somptueux boutique-hôtel contemporain de 67 chambres et suites, il aura fallu plusieurs mois et beaucoup d’audace pour créer un lieu confidentiel et raffiné, un espace de paix et de tranquillité en plein cœur de Paris.
 
Jean-Philippe Nuel, en charge de l’aménagement et du décor de ce luxueux pied-à-terre, a su tirer profit des atouts existants : lignes pures, larges baies vitrées graphiques et géométriques de la façade, impressionnants volumes intérieurs aérés où respire la sérénité. "C’est un immeuble à l’image d’un vaisseau tout en transparence et en courbes", souligne l’architecte et designer français. Une décoration inspirée d’un univers domestique sublimé et d’un loft de collectionneur. Les grandes baies vitrées donnent directement sur le patio transformé en jardin zen, ouvert aux beaux jours, lequel offre un espace lumineux.
 
L’hôtel profite de ses larges volumes pour afficher une collection de 400 œuvres d’art moderne - peintures, sculptures, photographies-, semées au hasard des espaces. Un univers pictural où se croisent réel et abstraction… associés à des pièces de designers et à du mobilier scandinave, italien et français, signant une ambiance à la fois chaleureuse et contemporaine.
 
Le Cinq Codet doit son nom au numéro de la rue qui l’abrite et à Louis Codet, peintre, politicien, écrivain français du XIXe siècle, icône du dandysme et de l’élégance parisienne. Ami des artistes, l’homme mourut au début de la guerre de 14, laissant derrière lui quelques romans - La rose du jardin, La Petite Chiquette, ou encore Louis l’indulgent, des textes forts en humour et en esprit.
 
Séjourner
Toutes spacieuses et lumineuses, dotées de larges hauteurs de plafond, les 67 chambres et suites (de 17  à 83 m²) s’inspirent de l’ambiance des ateliers d’artistes. Partout, le chêne clair réchauffe l’ambiance, le mobilier aux lignes courbes apporte de la douceur à l’ensemble, les touches de décoration années 30 et 50 rappellent aux origines de l’hôtel.
Atypiques, les chambres s’offrent des ambiances de Yacht avec petit salon, banquette et guéridon en résine et verre, les coussins signés des maisons Pierre Frey et Kvadrat pour la touche luxe et confort. Les œuvres d’art s’affichent en tête de lit, et les salles de bains s’ouvrent comme des cabines de bateau.
Les Junior Suites se découvrent en format Duplex ou loggia et bénéficient de vues inédites sur les Invalides. Les chambres Deluxe bousculent les codes traditionnels de l’hôtellerie en posant au pied du lit une baignoire. D’autres misent sur l’intimité absolue grâce à leurs portes coulissantes.
Des volumes exceptionnels, des inspirations d’ateliers et lofts d’artistes, les quatre Suites - Rodin, Eiffel, Codet et Dôme - s’offrent au dernier étage de l’hôtel des vues sublimes sur Paris.
 
Restauration
L’artiste-poète Arthur Simony signe dans la salle du restaurant "Chiquette" une œuvre de 3 mètres de haut, sur laquelle sont inscrites les premières lignes du roman La Petite Chiquette de Louis Codet. Une signature en noir et blanc rappelant l’histoire d’un jeune peintre montmartrois et de ses amours avec Chiquette, parisienne à la gouaille populaire. Un clin d’œil visible aussi sur un travail de personnalisation d’assiette audacieux. Le restaurant à l’atmosphère contemporaine et chaleureuse s’offre une situation idéale, à deux pas de la Tour Eiffel et du Dôme des Invalides. Une table à l’esprit Rive-Gauche orchestrée par le chef français David Maroleau.

Créer une écriture. Un style culinaire. Voilà le pari proposé par le Chef chez Chiquette. Misant sur une cuisine cosmopolite, largement influencée par son expérience californienne, David Maroleau signe une carte personnelle variant toutes les huit semaines, respectant le cycle des saisons et changeant selon son humeur.

Ambiance
Pensé comme le prolongement naturel du patio, le Lounge bar cultive l’ambiance d’un loft atelier lumineux. Les agencements : bar, cave à vins et cheminée sont posées comme des objets de façon aléatoire renforçant l’idée d’un lieu créatif en mutation.
A la lumière d’un feu de cheminée plus vrai que nature, relaxé autour des fauteuils aux accents 50’s ou des canapés du patio, la carte du "Bar" ouvre sur une sélection de cocktails allant des grands classiques – Aperol Spritz, Margarita ou Cosmo – aux cocktails signature.

 

Retour