Luxe & Passions "For Luxurious & Exclusive Times" > Passions > DESIGN SPORT > ID. Buggy de Volkswagen en version high tech zéro émission

ID. Buggy de Volkswagen en version high tech zéro émission

Volkswagen fait revivre le "Dune Buggy" des années 1960, mais en version 100 % électrique développée à partir de sa nouvelle plateforme MEB. La buggy-mania n'est pas prête de s'arrêter,
même s'il ne s’agit pour le moment que d’un prototype…
_____________________

Après l'ID.Buzz, la version électrique du Combi que Volkswagen compte commercialiser en 2022, voici l'ID.Buggy, pour l’été, la plage, la ville. Un "hommage" version électrique  aux buggys des années 60 lancés par des Californiens… "Le design puriste de l’ID. Buggy est l’interprétation moderne et néo-rétro d’une icône. Indéniablement un buggy. Et pourtant, il a été entièrement repensé", explique Klaus Bischoff, le chef du design Volkswagen.
 
L’univers du Dune-Buggy des années soixante et la nouvelle ère de la mobilité électrique fusionnent à bord de l’ID.Buggy pour donner le jour à une interprétation néo-rétro du modèle classique. L’habitacle minimaliste, compact (Lxlxh : 4,06 x 1,89 x 1,46 m), sans toit ni portes, se caractérise par une très grande ergonomie et des matériaux (aluminium, acier et plastique) résistant à l’eau.
 
Les surfaces épurées similaires à l’extérieur sont indestructibles. Le concept-car est un biplace de 4 m de long, mais il peut être réinterprété en version 2 + 2 places. En guise de pare-soleil ou de légère protection contre les intempéries, une capote noire peut être tendue entre le cadre de pare-brise et l’arceau.
Après l’ID (classe compacte), ID. Buzz (monospace), ID. Crozz (SUV) et ID Vizzion (berline), ce nouvel ID Buggy est le cinquième concept-car basé sur la plateforme MEB. Le moteur électrique -intégré dans le pont arrière- développe une puissance de 150 kW/204 ch, permettant au concept-car de passer de 0 à 100 km/h en seulement 7,2 s, tandis que la vitesse maximale est contrôlée électroniquement à 160 km/h. Ce concept-car est donc de type propulsion, mais une version à quatre roues motrices dotée d'un second moteur placé à l'avant est prévue.

En outre, l’ID. Buggy bénéficie d'une boîte à une vitesse, d'une batterie au lithium-ion logée dans le plancher du véhicule (62 kWh) et de groupes auxiliaires intégrés à l’avant (par ex., climatisation). Grâce à la recharge rapide (100 kW), 80 % de charge de la batterie peuvent être obtenus en 30 minutes.
 
Le conducteur et ses passages prennent place sur des sièges intégraux ; les repose-têtes et les guide-ceintures sont intégrés dans les dossiers. Côté sécurité, une barre massive de protection contre l'encastrement en aluminium protège l’essieu avant et les organes auxiliaires.
 
Le volant multifonction (en forme d’hexagone aplati) intègre des éléments de commande dans la barre transversale. Les éléments de commande réagissent au toucher (éléments capacitifs). Toutefois, une légère pression doit être appliquée pour éviter toute activation involontaire des fonctions. Les fonctions "téléphone" et "média" trouvent place au-dessus des zones éclairées.

Le design s’inspire génétiquement de la Coccinelle et du Transporter. La ligne autour du capot semble flotter au-dessus du pare-chocs massif. Il en va de même pour les phares LED tridimensionnels avec leurs feux de jour de forme ovale et les feux de croisement et de route ressemblant à des pupilles. Des clignotants à LED sont intégrés latéralement et en haut dans les coques de rétroviseur. L’arrière est haut et large, typique pour un buggy. Les blocs de feux arrière à LED tridimensionnels sont de forme ovale.

 
Retour