Luxe & Passions "For Luxurious & Exclusive Experience" > Arts & Events > Arts & Creations > La Bourse de commerce de Paris va accueillir la collection d'art de François Pinault

La Bourse de commerce de Paris accueillera la collection d'art de François Pinault

La Bourse du Commerce de Paris va accueillir la collection d'art de François Pinault. Le chantier a été confié à l'architecte Tadao Ando. La livraison du chantier est prévue fin 2019.
_____________________

Découpe de la maquette de la Bourse du Commerce © DR
 

Située rue de Viarmes, dans le quartier des Halles du 1er arrondissement de Paris, la Bourse de commerce de Paris est un édifice de plan circulaire surmonté d'une coupole. C'est aussi une institution, qui fut hébergée jusqu'en 1885 dans le Palais Brongniart.

Avec la complicité de l'architecte japonais Tadao Ando, le bâtiment s'apprête à recevoir la collection d'art de François Pinault.

"Transformé en Bourse de commerce en 1889 par Henri Blondel, l'édifice tourne désormais le dos aux Halles pour s'ouvrir sur la rue du Louvre, nouvellement percée, et sur le Paris moderne du Baron Haussmann. La destruction dramatique de l'œuvre de Baltard, à l'origine de la prise de conscience de la valeur de l'architecture du XIXe siècle, entraîne l'inscription en totalité de la Bourse de commerce en 1975", précise le projet en ligne.
 
Rotonde : cylindre de béton blanc de la Bourse ©DR
 
Bordant le quartier des Halles, la Bourse du Commerce fait partie du patrimoine de la capitale depuis le milieu du XVIIIe siècle. Deux années de travaux pharaoniques de l'architecte japonais Tadao Ando (auquel on doit notamment la réhabilitation du Palazzo Grassi, à Venise) permettent la renaissance culturelle de cet édifice circulaire surmonté d'un dôme impressionnant. La rotonde blanche donne rue du Louvre donnant sur le jardin des Halles.
 
Les coursives aménagées permettront de faire le tour de l'édifice pour admirer les peintures de sa coupole. ©DR
 
Tous les éléments de la verrière (780 m²) ont déjà été changés, un à un. La couverture en ardoise a été remise en état, ardoise après ardoise.
 
Ce qui reste la propriété de la Ville de Paris est concédé pour 50 ans à la Collection Pinault. Sous la verrière, l'homme d'affaires abritera une partie de son trésor d'art contemporain. Des œuvres monumentales comme les "Géants" de Schütte/Houseago ou les "Puits de Verre" de Roni Horn prendront place dans les volumes de la rotonde, évidée pour abriter un cylindre de béton blanc.
 
Sur 3 000 m² d’espaces d’expositions inaugurés au printemps 2020, la structure comprendra un auditorium de 288 places et du restaurant "Halle aux Grains", un nom choisi en hommage à la vocation initiale du bâtiment, dédié au négoce du blé. Les cuisines seront dirigées par Michel et Sébastien Bras.
 
Retour