La Mirande, Avignon

Située au coeur de la Cité des Papes à Avignon, La Mirande est un sublime hôtel cinq étoiles au style authentique, où se mêlent luxe discret et élégance intemporelle. Un havre de paix où "l'art de vivre à la française" prend tout son sens.
_____________________


Coup de Coeur : Le Vieux Castillon - Castillon du Gard


"Ô temps ! suspends ton vol", voici une incantation qui a tout son sens dès que l'on entre dans cette superbe Maison. Car La Mirande est plus qu'un hôtel, c'est une magnifique demeure du XIVe siècle entièrement rénovée avec des matériaux nobles et authentiques. Le passé se mêle au présent, se superpose sans lourdeur ni fadeur. Ici aucune vulgarité ni faute de goût. Le charme et l'élégance intemporelle s'imposent. Au fil des ans et des travaux, la famille Stein a su conserver le style et l'âme des lieux. Chaque pièce de La Mirande est une invitation à la détente, à l'évasion. Que l'on soit dans le patio, dans la salle de restaurant, dans le cabinet chinois, dans la salle dédiée au petit déjeuner, au bar ou bien à l'extérieur sur la terrasse, chacun de ces espaces est un refuge hors du temps et de douceur. L'atmosphère est partout feutrée et intimiste, tout comme la musique classique diffusée en continu dans les différents espaces. Le personnel est à l'image de cette Maison : discret, attentionné et bienveillant.

Moulures authentiques, mobilier de style XVIIIe siècle chiné chez des antiquaires français, anglais ou suisses, gravures d'époque et oeuvres de maître, toile de Jouy ou inspiration indienne, marqueterie, tentures d’apparat, tissus imprimés selon les cartons d’origine, patine "vieille France", lustre Murano, tapis de soie et de laine, tommette, parquet en chêne dans les chambres… en font la signature de la Maison. On est très loin du style contemporain épuré et minimaliste de la plupart des hôtels cinq étoiles.


Chambres & Suites
Les 26 chambres doubles, dont 21 avec vue sur le Palais des Papes, sont toutes climatisées et insonorisées. Elles ont chacune leur identité, leur décoration propre. La proximité de la Cité permet à la lumière de se refléter sur l'hôtel et sur les fenêtres anciennes, de façon douce et tamisée. Parquet en bois de chêne et rideaux bordés de soie participent à l'élégance des lieux. Rien n'est laissé au hasard. Ici nul pass ou carte magnétique. Des clés servent pour ouvrir les portes des chambres...

Parmi les petites attentions, une délicieuse touche de fraîcheur grâce à quelques pommes disposées sur un joli guéridon. Le linge de lit blanc est en coton épais; chaque objet a sa place, agencé avec raffinement sans alourdir la pièce. Seuls deux éléments "modernes" sont présents dans les chambres : un minibar dissimulé dans le dressing et un écran plat intégré dans un miroir tacheté à l'ancienne.

Les salles de bain en marbre disposent d'une baignoire, d'une douche et de deux vasques. La robinetterie à l'ancienne ajoute une touche de charme et d'authenticité. La Maison Guerlain signe les produits d'accueil avec Les Senteurs d'Eau Impériale. Véritables objets de décoration, ils contribuent à l’univers luxueux de l’hôtel.

La Mirande devrait s'agrandir dans les mois à venir grâce à l'acquisition d'une maison voisine. Six nouvelles chambres de style Empire devraient venir compléter l'offre d'hébergement actuelle.

L'art du petit déjeuner
La Mirande dispose d'un salon jardin dédié, où chaque détail a été pensé pour en faire un lieu feutré et discret ouvert sur la terrasse : parquet recouvert en partie d'un magnifique tapis, toiles de Théophile Mayan aux murs, tables dressées autour d'un immense buffet central coloré et copieux. Ce dernier invite les hôtes à savourer une déclinaison de produits faits maison, bios ou plus traditionnels. Le petit-déjeuner peut également être servi en terrasse en été ou dans l'intimité de la chambre.

Le restaurant de La Mirande
Le restaurant de La Mirande est une adresse appréciée des amateurs de cuisine gastronomique. L’art de la table prend ici tout son sens. Les tables sont mises en valeur avec des couverts en argent, des verres en cristal et de la porcelaine blanche et fine, en parfaite adéquation avec le style de la pièce aux plafonds Renaissance à caissons. Le cadre est somptueux, mais sans ostentation. Le service est impeccable, discret et redoutablement efficace. L'atmosphère se veut intimiste, permettant aux hôtes de profiter pleinement de la cuisine du chef Florent Pietravalle, qui propose une carte subtile et raffinée, une cuisine précise et élégante avec une pointe de modernité. Ses atouts ? Une grande technicité, une maîtrise remarquable des saveurs qui mettent en avant les produits de saison, une humilité et une détermination qui en font un chef à l'avenir prometteur.

Montpelliérain d'origine, Florent Pietravalle a travaillé pendant presque dix ans aux côtés de grands chefs comme Raoul Reichraft, Joël Robuchon, Jean-Luc Rabanel, puis Pierre Gagnaire avant de rejoindre La Mirande et de prendre la tête d'une brigade de douze personnes. L'équipe travaille dans la cuisine ultra moderne "du haut", ouverte sur le magnifique jardin de l’hôtel.
 
Le Marmiton
La Mirande a également créé une école de cuisine, Le Marmiton, située "en bas", dans les sous-sols historiques, entre les encadrements de pierre et les fourneaux au bois. C'est dans l’ancienne cuisine de la famille Pamard datant du XIXème siècle, sur une vénérable cuisinière à bois, entourée de casseroles en cuivre, récipients de belle faïence, balance Roberval et immense table en bois, que Séverine Sagnet a la charge d’animer des ateliers de cuisine -pas plus de douze participants-. L'occasion pour cette jeune chef de partager, dans une ambiance chaleureuse, ses secrets avec les convives.

Une petite "boutique", située à l'accueil, est une vitrine du savoir-faire de la Mirande. On y trouve aussi bien des objets de décoration que des confitures maison, des petits gâteaux, du vin, de l'huile d'olive, ou de la pâte de coing...


Un peu d'histoire…
Situé au pied du Palais des Papes, l’hôtel La Mirande doit son nom d’après la célèbre salle du Palais des Papes, "la Mirande", aménagée par les représentants des Papes pour recevoir les notables de la ville et les hauts dignitaires de passage dans la cité. Cet hôtel particulier va changer de nom depuis sa construction en 1309. D’abord palais d’un cardinal du temps des papes (livrée de Saint-Martial), puis résidence de familles de drapiers (Maison de Vervins), ensuite demeure du maire d’Avignon (Hôtel Pamard), avant de devenir en 1987 la propriété de la famille Stein qui a conçu un sublime hôtel cinq étoiles.

À l’origine de l’hôtel, un pari incroyable de ce couple d'Allemands de créer un lieu où se mêlent à la fois héritage, authenticité et tradition. La Mirande conserve de son passé grandiose une unique façade réalisée en 1688 par l’architecte à la cour Pierre Mignard.

Les Stein ont fait appel aux talents du décorateur parisien François-Joseph Graf et à l'architecte avignonnais Gilles Grégoire pour restituer l'âme authentique de cette Maison, comprenant quatre styles différents. Durant plusieurs mois, chaque pièce a été repensée et décorée avec un souci du détail et une fidélité que l'on retrouve dans les finitions des Arts Décoratifs des XVIIIème et XIXème siècle. Le résultat est magnifique et extrêmement bien réussi.

Retour