Le Grand Véfour accueille l’artiste Claudine Drai

Le chef étoilé Guy Martin a souhaité faire entrer l’art contemporain au Grand Véfour, joyau de l'art décoratif du XVIIIe siècle et haut lieu de la gastronomie parisienne, avec l’artiste Claudine Drai.
_____________________

Oeuvre de Claudine Drai au Grand Véfour composée de plusieurs fragments de papier de soie sur toiles,
de formats différents © Charles Duprat

Sous les arcades du Palais Royal qui accueillent dans ses jardins les oeuvres des artistes contemporains Buren et Paul Bury, le restaurant étoilé le Grand Véfour est une adresse emblématique de la capitale.
 
À la direction de ce lieu prestigieux depuis plus de 25 ans, le chef Guy Martin a souhaité offrir à son restaurant une renaissance, en invitant l’artiste contemporaine Claudine Drai à recréer le salon du premier étage qui accueillait jusqu’alors des gravures, dessins et aquarelles de Cocteau, Colette, Foujita, Buffet et Chagall. Fasciné par l'univers de Claudine Drai, Guy Martin a donc décide de confier à l’artiste ce salon privé et de lui offrir une liberté totale pour imaginer le lieu comme une oeuvre pérenne.

Haut lieu de la gastronomie, de la vie politique, artistique et littéraire de Paris depuis plus de 200 ans, Le Grand Véfour, qui a accueilli notamment Napoléon et Joséphine, Balzac, Cocteau, Sartre, Brel…, est classé parmi les vingt plus grands restaurants du monde, dans le cadre du Prix "Eric Verdier-Culture & Goût".
 
 
Claudine Drai
 
Claudine Drai associe dans ses oeuvres papier, bronze, parfum, parole et lumière. L'artiste plasticienne réalise de nombreuses scultpures pour des commandes publiques, notamment une sculpture monumentale pour le hall d’entrée de l’hôpital Saint-Camille de Bry-sur-Marne (mécénat Caisse des Dépôts et Consignation). Elle a conçu un tryptique en papier de soie et pigments sur la toile pour l’espace oecuménique de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle -une oeuvre universaliste qui tisse un lien entre les trois religions monothéistes- ainsi qu'une sculpture créée en hommage aux victimes des attentats, avec le soutien du groupe ADP.

Ses créations figurent aujourd’hui dans des collections privées et ont fait l’objet d’expositions en France comme à l’étranger : Centre Pompidou (Paris), Fondation Maeght (Saint-Paul-de-Vence), Fondation Ghisla (Locarno, Suisse), Galerie Jérôme de Noirmont (Paris), Galerie Hasegawa (Tokyo, Japon), Palais Fortuny (Venise, Italie), Magazzino Gallery, Palais Contarini-Polignac (Venise, Italie)...

Guy Martin
 
Celui qui aurait pu embrasser une carrière de guitariste a choisi de devenir un inépuisable explorateur de saveurs, à la recherche de l’ultime émotion, celle dont Mozart disait : "Je cherche les notes qui s’aiment". Le Chef Guy Martin les a trouvées, dans le sublime hommage qu’il rend chaque jour à la nature.

Le chef étoilé compare sa cuisine à l'art contemporain. Comme une matière noble en perpétuel mouvement. Lors de leur rencontre en 2015, Claudine Drai vit comme une révélation le miroir d'abyme et d'infini, l'espace immatériel et spirituel des saveurs de Guy Martin.
 
"L’oeuvre de Claudine Drai est à la fois réelle et irréelle. C’est un hors lieu du monde. Intimement touché par son univers, je n’ai jamais douté de l’interprétation que Claudine Drai ferait du Petit Salon. C’était pour moi une évidence et la finalité est au-delà des mots", confie Guy Martin.

 


Photos : ©Béatrice de Noirmont - Daphné Parrot - Jérôme Mondière
 
 
Le Grand Véfour
17, rue de Beaujolais 75001 Paris
+33 (0)1 42 96 56 27
www.grand-vefour.com


Retour