Luxe & Passions "For Luxurious & Exclusive Times" > Arts & Events > Arts & Creations > Mallié-Arcelin : Vente aux enchères horlogerie et haute joaillerie

Mallié-Arcelin : Vente aux enchères horlogerie et haute joaillerie

La maison de ventes Mallié-Arcelin, qui s'est déroulée le 19 novembre 2016, à l'hôtel Le Meurice, a proposé, à la vente aux enchères publiques une dizaine de bijoux et objet d’horlogerie prestigieux
dont certains provenant du coffre de Mme X.
La vacation au nombre très limité de lots a créé l’événement autour des grands noms de la haute joaillerie française tels la Maison Cartier, le créateur Jean Schlumberger pour Tiffany, le dessinateur Charles Jacqueau pour Cartier, maisons réputées pour leurs créations originales.
_____________________

© Art Go
Cartier Pendule mystérieuse à axe central, en or émaillé.
Vers 1920. Exemplaire unique. H : 13 cm ; L : 9 cm ; P : 4,7 cm Ecrin : H : 16,8 cm ; L : 13,5 cm ; P : 9,1 cm
Provenance : achetée par Luz Bringas (philanthrope mexicaine), puis offerte à José Yves Limantour (ministre des finances du Mexique : 1893-1911, membre de l'Académie des Sciences Morales et Politiques), puis par descendance.

 
Vente record pour une pendule "mystérieuse" de Cartier
 
Le lot phare de la vente était une rarissime pendule "mystérieuse" de Cartier. Présentée dans son écrin d’origine et datant du début de la production, vers 1920, cette pièce unique constitue de nos jours un témoignage exceptionnel du savoir-faire de la Maison Cartier.
Le musée des Arts Décoratifs de Paris conserve un exemplaire dit modèle "écran". Parmi la collection de la maison Cartier, cinq sont répertoriées à axe central, mécanisme semblable à celui qui actionne celle-ci.
Représentant à elle seule le luxe à la française, cette pendule, emblématique d’un artisanat de haute précision et d’audace ne manquera pas d’attirer l’attention des collectionneurs. Oeuvre de joaillerie et d’horlogerie rare sur le marché.
 
Estimée 200 000-250 000 €, vendue 1 500 000 €.


Bague par Jean Schlumberger
 
Puisant son inspiration lors de ses voyages, dans le répertoire de la flore, de la faune ou du monde sous marin, il nous livre ici une composition sophistiquée : la juxtaposition répétée d’un motif de feuillage pavé de diamants, mettant en valeur la couleur intense du saphir ainsi que sa préciosité. La pierre semble reposer sur un lit de feuilles.
D’un poids d’environ 15,7 ct, le saphir birman est remarquable par sa qualité et la pureté de son éclat. Celui-ci n’a pas subi de modification thermique, ce qui ajoute tant à sa valeur estimative qu’à son aspect esthétique.
Datée 1960, cette bague marque une rupture stylistique, son créateur jouant avec le contraste du bleu intense du saphir et la transparence vibrante du diamant : le dessin résolument moderne est caractéristique du travail de Jean Schlumberger (1907-1987), l'un des plus célèbres joailliers du XX° siècle.
 
Estimée 40 000-60 000 €, vendue 110 000 €.
 
Bague en or jaune 750 millièmes et platine 850 millièmes, ornée au centre d'un saphir rectangulaire à pans coupés birman non thermiquement modifié, les griffes à décor de feuillage entièrement serti de petits diamants ronds taillés en huit-huit et de taille ancienne. Travail français, vers 1960. Signée "MONTURE SCHLUMBERGER". Poids brut : 19 g.


De gauche à droite
Broches pouvant former deux broches nœud en or gris et platine. Signée Monture Cartier.
Paire de boucles d'oreilles en or gris en or gris et platine. Signée Monture Cartier

Broches et pendants d’oreilles nœud de Cartier inspirés des dessins de Charles Jacqueau

Tout à fait représentatives des innovations et préoccupations du dessinateur Charles Jacqueau (1885-1968), ce sont une paire de pendants d’oreilles avec perles fines ainsi que deux broches nœud pavées de diamants qui donneront une suite magistrale à la vente.
Assorties de trois éléments pendentifs en or blanc 18 ct ornés de diamants taille ancienne, les deux broches noeud ainsi assemblées se transforment en un tout autre bijou.
Toutes deux signées Monture Cartier, les broches noeuds peuvent être aisément portées avec la paire de pendants d’oreilles.
 
Broche pouvant former deux broches nœud en or gris et platine de Cartier.
Estimée 20 000-25 000 €, vendue 121 250 €.

Egalement signée Monture Cartier, la paire de clips est en or 18 ct, ornée de diamants de taille rose. Le motif en forme de noeud avec au centre une perle fine, témoigne d’un goût certain de la composition et de l’art de sertir les pierres précieuses. Un certificat du laboratoire français de gemmologie garantit qu’il s’agit de perles fines.
Le même principe de transformation est proposé par Charles Jacqueau grâce à deux pendants de forme goutte dans un entourage mobile en or blanc. Ces deux gouttes complètent avec délicatesse les pendants en forme de noeud.
Le fonds Jacqueau constitué de 4000 dessins actuellement conservés au Musée du Petit Palais à Paris témoigne des recherches spéciales sur ces deux bijoux qui trouvent ici leur aboutissement.

Paire de boucles d'oreilles en or gris et platine avec perles fines de Cartier.
Estimée 15 000 - 20 000 €, vendue 77 500 €.



Retour