Richard Mille présente son stylo plume mécanique

La Maison Suisse révolutionne le stylo plume en en faisant un produit purement horloger de par son mouvement mécanique aussi complexe qu’un calibre RM.

_____________________


Le stylo plume mécanique reprend toute la philosophie de la marque : le summum de la technique et de l’innovation, une forte dimension artistique et une ergonomie optimale. Véritable calibre manufacturé, il s’inscrit parfaitement dans la stratégie de développement et de production de la maison jurassienne, offrant à ses initiés un pur produit Richard Mille, comme l’avaient été les boutons de manchette mécaniques en titane.
 
Le mouvement s’articule autour d’une platine et de ponts squelettés en titane grade 5. Ce coeur mécanique aux 12 rubis anime une cinématique mécanique captivante libérant la plume en or gris.
Le bouton-poussoir situé à l’extrémité du stylo actionne le mouvement baguette équipé d’un échappement à recul et d’un barillet. Traditionnellement utilisé dans les montres à sonnerie, cet échappement libère la tête de plume en quelques secondes dans une symphonie mécanique.
Les surfaces microbillées et satinées, les rouages cerclés et rhodiés, les angles, les blocages et les découvertes polis à la main témoignent du soin apporté au mouvement, mis en valeur par le verre saphir traité antireflet protégeant le calibre.
La remise en place du capuchon remonte en une fraction de seconde le barillet via un mécanisme complexe traversant le corps du stylo. Au même moment, la plume rentre délicatement dans le stylo, prête à se dévoiler à nouveau à la moindre sollicitation du poussoir.
Les concepteurs ont également recherché un moyen ingénieux de désolidariser la plume pour y insérer une cartouche d’encre, sans nuire au bon fonctionnement du mécanisme et du stylo.

Retour