Luxe & Passions "For Luxurious & Exclusive Experience" > Arts & Events > Arts & Creations > Exposition "Les Canons de l'élégance", Musée de l'Armée, Paris

Exposition "Les Canons de l'élégance" Musée de l'Armée, Paris

Le musée de l'Armée présente, jusqu'au 26 janvier 2020, l'exposition "Les Canons de l'élégance" qui retrace, à travers plus de 200 pièces d’uniforme, d’armement ou d’équipement du XVIe siècle à nos jours,
des objets d’exception qui distinguent les militaires des civils et affichent la grandeur de leur statut guerrier
aussi bien que l’éclat de leurs triomphes.
_____________________

De gauche à droite : Armet de carrousel et Casque de garde du corps du Roi, Restauration

Du XVIe siècle à nos jours, à travers plus de 200 objets pour la plupart issus des collections du Musée, venez vous émerveiller devant les chefs-d’œuvre, bijoux de luxe et d’élégance, créés pour les soldats d’hier et d’aujourd’hui, officiers ou hommes de rang.
 
Parmi les pièces d’exception, pour beaucoup présentées pour la première fois, admirez la reconstitution de l’épée de diamants portée par Louis XVI lors de l’ouverture des États Généraux, dernier des joyaux de la Couronne réalisé juste avant la Révolution.
 
L’élégance n’est pas uniquement affaire de vêtements, elle réside aussi dans le soin que l’on apporte à l’ensemble de sa parure ; l’uniforme constitue certes pour le soldat la partie la plus marquante de sa tenue, mais cette dernière comprend aussi les armes, les équipements, les insignes...
 
Cette élégance militaire repose aussi sur des usages, des cadeaux, un ensemble d’objets et de pratiques qui pourraient relever du superflu et contrastent avec les épreuves du combat. Mais quelle que soit l’époque, la fureur de la bataille n’exclut pas d’apporter un soin particulier à son allure.
 
Paire de pistolets de Louis Ferdinand, dauphin de France


Les guerriers, chacun à la mesure de leurs moyens, cherchent à s’affirmer à travers les objets qui sont présentés dans cette exposition et l’ouvrage qui l’accompagne : pour afficher leur rang hiérarchique, l’éclat de leurs triomphes et pour se distinguer des civils en clamant leur appartenance à une caste anoblie par le service des armes.
 
De gauche à droite : Raf Simons, Ensemble, 2001, collection automne-hiver - 
Habit rouge de tambour des Coldstream Guards


Plus de 200 chefs-d’œuvre d’armurerie ou d’arquebuserie, mais également d’orfèvrerie, de broderie, de tabletterie ou de sellerie, issus pour la plupart des collections du musée de l’Armée permettront aux visiteurs de s’émerveiller devant ces bijoux, accessoires de mode ou pièces de haute couture... tous réservés à l’usage exclusif des guerriers d’hier et d’aujourd’hui.
 
Des prêts prestigieux des maisons Jean-Paul Gaultier, Arthus-Bertrand, Raf Simons ou encore Dries van Noten viennent habiller et soutenir le propos de l’exposition.
 
De gauche à droite : Pertuisane des gardes de la Manche de la Maison du Roi et Glaive
et baudrier et glaive de commandement en chef de Jean Lannes

Musée de l’Armée

Créé en 1905, le musée de l’Armée conserve l’une des collections d’histoire militaire les plus riches au monde avec près de 500 000 pièces, de l’âge du bronze au XXIe siècle.
Il propose aux visiteurs du monde entier de découvrir l’Hôtel des Invalides et son célèbre Dôme, qui abrite le tombeau de Napoléon Ier, et de parcourir l’histoire de France à travers ses collections.
 
Crédits photos ©Musée de l’Armée


Musée de l’Armée
Hôtel national des Invalides
129, rue de Grenelle 75007 Paris
+33 (0)1 44 42 38 77
Ouvert tous les jours de 10 h à 18 h jusqu’au 31 octobre jusqu’à 17 h à partir du 1er novembre
Le Musée est fermé les 25 décembre 2019 et 1er janvier 2020

 

 



Retour